Expé saharienne Maroc avril 2007: Pré-rapport…

Encore une belle campagne d’exploration, des découvertes inédites, aux travers des magnifiques paysages sahariens du sud marocain…
Expédition qui n’aurait pû être aussi efficace sans la présence d’une équipe de choc, constituée par : Carolle Khouider (etudiante ethno), Alexandre de Broca (artiste peintre), Damien Lallement (enseignant), Fabien Yorgandjan (infographiste…) et récidiviste ! un grand merci à vous, à votre enthousiasme et bonne humeur, un vrai moment d’amité et de plaisir partagé !…
Les résultats :
Archéologie:
Maintenant un autre travail commence, celui de la compilation des données, du traitement des photos, du géoréférencement des sites sur SIG…et de la rédaction d’articles !
Parmi les résultats nous pouvons signaler : de nouvelles inscriptions libyco-berbères, un grand nombre de tumulus relevé, cavités murées, des gravures bovidiennes, des chars antiques, des gravures à fibules, un bestiaire de quelques animaux schématiques, des tessons de céramiques (qui nous permettrons, je l’espère, de définir les différentes périodes d’occupation des sites), quelques outils lithiques…
Les indices sont variés et appartiennent à différentes périodes, comme c’est généralement le cas sur les sites fréquentés par de nombreuses générations d’éleveurs…
Biologie-écologie:
L’oued principal de notre zone explorée, était encore en eau ! Nous avons pû observer des oies sauvages et des espèces attachées aux zones humides temporaires. Hélas il nous manquait un biologiste dans l’équipe pour faire de meilleures descriptions…A signaler aussi la découverte d’une grotte qui semble être occupée par une colonie de Chiroptères…avis aux spécialistes !
Géologie:
Localisation et relevé-photo d’anciennes concrétions calcaires, liées vraisemblablement à une période d’humidité plus importante. Elles forment de véritables coulées et par endrois des stalactites…Un échantillon (stalactite) à été prélevé dans le but de réaliser une datation.
Toutes ces données seront rédigées en détail dans le rapport interne de la mission.
Publicités
Catégories : Expéditions internationales | Poster un commentaire

Le Verdon méconnu

20150509_115809Nous crapahutons dans le grand canyon du Verdon et sa région depuis 1990. Nous avons découvert et signalés à la DRAC de nombreux sites préhistoriques. A ce jour, 19 opérations de reconnaissances de 2 à 8 jours ont eu lieux, sur des terrains souvent difficiles d’accès. Au début, nous étions des spéléos en quête de premières, maintenant, fort de notre expérience, nous proposons nos services en matière de prospection, topographie, relevés divers, guidage et assistance technique spécialisée aux archéologues…Notre connaissance du terrain est devenu un atout très utiles pour les recherches dans cette région.
 Mais la région du Verdon, demeure aussi un formidable terrain d’aventure et d’entrainement aux différentes techniques utiles en expéditions…rando-bivouac, cartographie-orientation, techniques de progressions sur corde, traversée de cours d’eau, techniques spéléo… grâce à la grande variété des terrains que l’on rencontre.
C’est un de nos lieux favoris pour l’organisation de nos stages techniques d’évolution en espaces naturels.
Catégories : Géo-Reconnaissances | Poster un commentaire

Le Ragay de Néoules

Cette seconde plongée dans la résurgence du Ragay de Néoules (Var), nous à permis d’éclaircir la configuration labyrinthique du siphon terminal actuel. N’ayant pas trouvé de nouvelles continuités franchissables, deux hypothèses s’offrent à nous : soit l’arrivée d’eau par un conduit (à repérer et désobstruer ?), est diffuse et passe aux travers de couche de sédiments et/ou d’un éboulement (blocs de roche, sable, gravier…), soit il s’agit d’un terminus se répartissant en plusieurs diaclases impénétrables (spéléologiquement parlant !). Mais il peu aussi exister d’autres explications…

Cette exploration fût néanmoins un bon entraînement, tant sur le plan physique que technique.

En effet, il faut parcourir près de 600 m, dans des conduits parfois assez étroit, pour atteindre le siphon…merci les porteurs ! Nous avons utilisé une technique légère pour la plongée, 2 blocs de 6 litres placés dans un kit-bag.

Merci à notre équipe de "siphonés" : Alex, Angus, qui m’ont gentiment assisté !

 

Laurent

 

Catégories : Spéléologie subaquatique | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.